0Faute : Créer et animer son site, Georges Simenon, Yello
Sommaire  Plan du site  Contact  Vous cherchez ?  Les liens
LIVRES
Sur le site
0Faute News
Recevez chaque mois les nouveautés de 0Faute ainsi que les tendances du Net et de la société.

S'inscrire Se désinscrire
Consultez le dernier numéro de 0Faute News, les archives et les enquêtes sur la protection des personnes et nos élus et le Net.

Partenaires

Georges Simenon  Bibliographie

Page precedente Page précédente

1921 1924 1925 1926 1927 1928 1929
1930 1931 1932 1933 1934 1935 1936 1937 1938 1939
1940 1941 1942 1943 1944 1945 1946 1947 1948 1949
1950 1951 1952 1953 1954 1955 1956 1957 1958 1959
1960 1961 1962 1963 1964 1965 1966 1967 1968 1969
1970 1971 1972 1974 1975 1976 1977 1978 1979
1980 1981 1989
1991 1993

1949 :  retour
Le fond de la bouteille  Le fond de la bouteille "Lorsque les pluies diluviennes de juillet viennent gonfler la rivière Santa Cruz, qui traverse la petite ville frontalière de Tumacacori, il est impossible de passer de l'Arizona au Mexique. Donald, évadé de prison, a mal choisi le moment pour se réfugier temporairement dans le ranch de son frère Patrick Ashbridge. Rien n'a jamais rapproché les deux hommes, si ce n'est un goût immodéré de l'alcool et un étrange dégoût de la vie. Mais Patrick est devenu un riche propriétaire et "deputy sheriff". Donald, le frère prodigue et séduisant, un criminel en fuite. Celui-ci doit passer le fleuve à tout prix. Simenon a construit ce drame de la solitude et de l'amour fraternel comme un western tragique et sanglant. À l'image du désert illimité qui en est le décor, c'est un de ses romans les plus désespérés."
La première enquête de Maigret  La première enquête de Maigret (1913)(M).Qui a tiré un coup de revolver, en pleine nuit, dans l'hôtel particulier de la puissante famille Gendreau-Balthazar, rue Chaptal ? Tout jeune secrétaire du commissariat du quartier Saint-Georges, Jules Maigret se voit confier une enquête officieuse - car on n'attaque pas de front ces gens de la haute société, aux relations influentes. Maigret va habilement débrouiller l'écheveau des secrets de la famille Gendreau. En particulier les ambitions d'Hector, fondateur de la dynastie : assurer à sa descendance un nom à particule. Comment la vanité mêlée aux intérêts d'argent peut déboucher sur le meurtre, c'est ce que nous découvrirons au terme de l'enquête. Enquête inutile. Maigret apprendra que les riches méritent des égards auxquels d'autres classes sociales n'ont pas droit... Acheter ce livre
Les fantômes du chapelier Les fantômes du chapelier "Meurtrier incognito de son épouse, le chapelier de La Rochelle se trouve engagé dans une logique criminelle qui l'amène à supprimer l'une après l'autre les amies de la victime. Sa dissimulation est parfaite. Il poursuit au café ses paisibles parties de bridge vespérales et nargue à coup de lettres anonymes la presse locale jusqu'au jour où l'un de ses partenaires perçoit, à l'aide de quelques indices aveuglants, la vérité."
"On était le 3 décembre et il pleuvait toujours. Le chiffre 3 se détachait, énorme, très noir, avec une sorte de gros ventre, sur le blanc cru du calendrier fixé à la droite de la caisse, contre la cloison en chêne sombre séparant le magasin de l'étalage. Il y avait exactement vingt jours, puisque cela avait eu lieu le 13 novembre - encore un 3 obèse sur le calendrier - que la première vieille femme avait été assassinée, près de l'église Saint-Sauveur, à quelques pas du canal."
Pour ce roman, Simenon a hésité entre deux titres : "Le chapelier et ses problèmes" et "Les fantômes du chapelier". En mars 1947, Simenon avait écrit une nouvelle intitulée "Le petit tailleur et le chapelier". À la fin de 1948, il a modifié le dénouement de l'intrigue et intitulé sa nouvelle nouvelle "Bénis soient les humbles". En décembre 1948, sur la base des deux nouvelles, Simenon fait un roman : "Les fantômes du chapelier". Il y développe la même intrigue, avec pour le dénouement, une troisième alternative. Acheter ce livre
 Mon ami Maigret (M) "Maigret reçoit la visite de Mr Pyke, agent de Scotland Yard, désireux de connaître ses fameuses méthodes. Mais aucun cas intéressant ne se présente à Paris. C'est alors qu'un coup de téléphone de Porquerolles informe Maigret du meurtre d'un certain Marcellin qui, peu de temps avant sa mort, aprétendu être un ami du commissaire. En fait, Maigret l'a connu autrefois, lorsqu'il a fait admettre au sanatorium son amie Ginette qui était tuberculeuse, alors que Marcellin lui-même était en prison. Grâce au témoignage de plusieurs habitants de l'île, Maigret, aidé à l'occasion par la clairvoyance de Pyke, rassemble les éléments qui lui permettront de faire la lumière sur le crime. Ses soupçons se portent sur deux hommes : Moricourt, sorte de gigolo qui se fait entretenir par une richissime anglaise collectionneuse de tableaux, Mrs Wilcox, et le jeune peintre hollandais Jef de Greef. Marcellin avait découvert une escroquerie : un tableau que de Greef avait signé du nom de Van Gogh et vendu ensuite à Mrs Wilcox par l'intermédiaire de Moricourt. Marcellin, résolu à faire chanter les deux complices et dans le but de les effrayer, n'avait pas hésité à proclamer que Maigret était son ami. Le soir même, l'un des deux escrocs, à la faveur du mistral, l'avait tué à coup de revolver. Reste à savoir lequel des deux est le coupable. Maigret soupçonne de Greef, homme décidé et sans scrupules, plutôt que Moricourt, qui ne semble pas avoir l'étoffe d'un criminel. La suite des événements confirmera ce jugement.Tandis que Moricourt se montre faible et peureux, de Greef, lui, ne craint pas d'assumer ses actes et adopte une attitude décidée. On apprendra en outre qu'Anna, sa jeune compagne, s'est suicidée après l'arrestation de son amant, par crainte de le trahir."
Les quatres jours du pauvre homme  Les quatre jours du pauvre homme "Sous vos yeux, un enfant qui grandit, Bob, fils de François Lecoin, le pauvre homme, attachante figure dont la douceur, la délicatesse, les silences apitoyés ou réfléchis contrebalancent la misère de cœur des adultes. Si Bob est heureux des beaux vêtements, des bonnes vacances, c'est surtout parce que la réussite de son père prouve son intelligence et son courage. Frère très pur de l'ange souillé de "La neige était sale", Bob encore plus que d'aimer a besoin d'admirer. Et le jour où il apprend l'origine de la fortune paternelle, le monde s'écroule autour de lui : il se pend. C'est la pire, la seule vraie punition de celui qui avait mal choisi sa route pour cesser d'être un pauvre homme. C'est peut-être aussi, sans qu'il l'ait voulu, un coin de son propre cœur que Simenon nous a découvert." Acheter ce livre
Maigret chez le coroner  Maigret chez le coroner (M) "Cette fois-ci, Maigret ne mène pas l'enquête. En mission d'étude auprès de ses collègues du FBI, il n'est que le témoin, souvent surpris, quelquefois réprobateur, des méthodes américaines en matière d'investigation criminelle.Bessy, une jeune fille de dix-sept ans, a été trouvée morte sur une voie de chemin de fer, près de Tucson (Arizona). Cinq jeunes gens de la base militaire voisine, avec qui elle a passé sa dernière soirée, sont suspectés du meurtre. Maigret assiste aux séances publiques de l'enquête, menée par un juge (le coroner), qui doit déterminer s'il s'agit d'un suicide, d'un accident ou d'un meurtre. Les suspects comparaissent devant un public passionné. Leurs témoignages diffèrent sur des points essentiels. Lorsque Maigret quitte Tucson pour Los Angeles, l'enquête a établi que l'un des cinq jeunes gens a tenté d'abuser de Bessy, mais on ne sait pas au juste dans quelles conditions elle a trouvé la mort."
Cette part d'énigme irrésolue constitue l'originalité de ce roman, où l'accent est mis sur la surprise - et parfois la réprobation - de Maigret devant les usages américains, décrits de façon précise et vivante. Observateur attentif de son époque, Georges Simenon brosse ici un tableau captivant et toujours actuel des moeurs judiciaires américaines. Acheter ce livre

 Sommet de la page

Precedente Sommaire Remonter Suivante

  Click Here!
Pour toute question ou remarque concernant ce site, envoyez un courriel à jacques @ 0faute.com
Dernière mise à jour de cette page le 10/12/2005.
 
Dans cette rubrique
Réactions

Une réaction ? Besoin d'un conseil ?
Participez au Forum 0Faute Design !

N'oubliez pas de signer le livre d'or de 0Faute !