0Faute : Créer et animer son site, Georges Simenon, Yello
Sommaire  Plan du site  Contact  Vous cherchez ?  Les liens
LIVRES
Sur le site
0Faute News
Recevez chaque mois les nouveautés de 0Faute ainsi que les tendances du Net et de la société.

S'inscrire Se désinscrire
Consultez le dernier numéro de 0Faute News, les archives et les enquêtes sur la protection des personnes et nos élus et le Net.

Partenaires

Georges Simenon  Bibliographie

Page precedente Page précédente

1921 1924 1925 1926 1927 1928 1929
1930 1931 1932 1933 1934 1935 1936 1937 1938 1939
1940 1941 1942 1943 1944 1945 1946 1947 1948 1949
1950 1951 1952 1953 1954 1955 1956 1957 1958 1959
1960 1961 1962 1963 1964 1965 1966 1967 1968 1969
1970 1971 1972 1974 1975 1976 1977 1978 1979
1980 1981 1989
1991 1993

1951 :  retour
 Le temps d'Anaïs "- Allô ! La gendarmerie ?
- Brigadier Rochain à l'appareil.
- Je m'excuse de vous déranger, brigadier. Je suis à...
- Ingrannes ! lui souffla le patron. Dites chez Durieu. Il connaît.
- A Ingrannes. Chez Durieu.
- Qui est-ce qui parle ?
- Justement, vous ne me connaissez pas. Je voudrais que vous veniez me chercher.
- Chercher qui ? Je ne vous entends pas. Je ne comprend rien.
- Me chercher moi, Albert Bauche. Je désire me constituer prisonnier. Tout à l'heure, à Paris, j'ai tué un homme. Je ne cherche pas à m'enfuir. Je n'en ai jamais eu l'idée. Au contraire."

"Le temps d'Anaïs" a été publié fin 1950 ou début 1951, en édition pré-originale dans le Populaire, sous le titre "L'auberge d'Ingrannes".
Un Noël de Maigret  Un Noël de Maigret (nouvelles : Un Noël de Maigret (M) - Sept petites croix dans un carnet - Le petit restaurant des Ternes).
"Le petit restaurant des Ternes" a été publié en édition pré-originale dans France dimanche, nos 172 & 173 des 11 et 18 décembre 1949. Acheter ce livre
Maigret au Picratt's  Maigret au Picratt's suivi de L'homme dans la rue et Vente à la bougie(M) "Personne à la P. J. n'a pris au sérieux Arlette, strip-teaseuse de Pigalle, lorsqu'elle est venue en état d'ivresse annoncer qu'un certain Oscar se disposait à assassiner une comtesse - dont le nom demeure inconnu. Pas pour longtemps... On la retrouve morte étranglée... et Arlette a subi le même sort. Installé au Picratt's, l'établissement où travaillait la jeune femme, Maigret n'a plus qu'à observer et à questionner, dans ce milieu interlope où se côtoient filles faciles et mauvais garçons. Dans l'espoir de reconstituer la personnalité et les liens qui unissent trois personnages dont deux sont morts, et le troisième - le mystérieux Oscar - introuvable... Et nous découvrirons, de la Côte d'Azur à Paris, l'inéluctable déchéance d'une femme fortunée, qui a peu à peu basculé dans un univers sordide..." Acheter ce livre
Maigret en meublé  Maigret en meublé (M)."Qui a tiré sur l'inspecteur Janvier, tandis qu'il surveillait l'immeuble de la rue Lhomond où habitait le nommé Paulus, recherché pour vol ? Afin de le savoir, Maigret recourt une fois de plus à sa bonne vieille méthode : s'immerger dans la vie quotidienne, observer, deviner, prendre son temps. Le voici installé au cœur d'un vieux Paris tranquille et quasi provincial, dans l'immeuble où règne Mlle Clément, la propriétaire, affable, optimiste et espiègle. Au reste, tous les habitants sont sympathiques, même les suspects. Ce n'est tout de même pas Mme Boursicault, l'infirme du deuxième étage, qui a pu tirer sur un policier ? La vérité va d'elle-même venir au-devant de Maigret. Et nous découvrirons une fois encore comment les vies en apparence les plus tranquilles peuvent receler bien des secrets..." Acheter ce livre
Une vie comme neuve  Une vie comme neuve "Maurice Dudon, comptable, vit seul dans un minable logis du XIVe arrondissement. On dirait qu'il se punit pour des fautes imaginaires. Chose étrange, il lui arrive de détourner de petites sommes d'argent dont il n'a nul besoin. Seul, un accident pourrait modifier cette existence de cloporte. Il survient un vendredi soir, après la visite hebdomadaire de Dudon chez une prostituée. Une voiture le happe sur la chaussée. L'homme qui conduisait, un riche notable parisien, l'installe à ses frais dans une clinique privée. On choie le blessé et on le confie à Anne-Marie, une infirmière rieuse et sensuelle qu'il épouse à peine rétabli. Le destin tout neuf et imprévisible qui les attend dira seul si Maurice est un pauvre type ou un salaud, Anne-Marie une roulure ou une brave fille. Un récit qui serait dérisoire sans la profonde sympathie à l'égard des personnages qu'il a créés et qui essaient de se refaire ce que suggère le titre."
"Il s'attendait depuis si longtemps à une catastrophe - et à une catastrophe survenant précisément à un moment comme celui-là - qu'il fut sans terreur et pour ainsi dire sans surprise." (Premier paragraphe du roman, page 7) Acheter ce livre
Maigret et la Grande Perche Maigret et la Grande Perche (M) "La fiche que le garçon de bureau avait fait remplir et qu'il tendait à Maigret portait textuellement : Ernestine, dite la Grande Perche (ex-Micou, actuellement Jussiaume), que vous avez arrêtée, il y a dix-sept ans, rue de la Lune, et qui s'est mise à p... pour vous faire enrager, sollicite l'honneur de vous parler de toute urgence d'une affaire de la plus haute importance"
"Alfred-le-triste est un personnage pittoresque qui fait le bonheur des journalistes. Longtemps installateur de coffres-forts, il les perce aujourd'hui au cours de cambriolages audacieux, mais presque toujours improductifs. Maigret le trouve plutôt sympathique, ainsi que son amie Lulu, dite La Grande Perche, une prostituée qui a eu jadis maille à partir avec le commissaire Maigret. C'est à lui, dont elle a pu apprécier l'humanité et l'indulgence, qu'elle vient confier le secret qui terrorise son mari. Au cours d'un cambriolage chez un dentiste de Neuilly, celui-ci a découvert le cadavre d'une femme dans la maison. Si Alfred n'a pas menti, un crime a bien eu lieu. Maigret se rend sans hâte vers la villa de Neuilly, décidé à faire avouer lentement le coupable, avec un sadisme inattendu de sa part. Ainsi Maigret va-t-il faire la connaissance du Dr Guillaume Serre, veuf d'une première femme et, dit-il, quitté par la seconde, une Hollandaise du nom de Maria. Maria a-t-elle vraiment regagné Amsterdam ? Quels secrets ténébreux partagent le dentiste et sa mère, personnalité dominatrice dont il n'a manifestement jamais su s'affranchir ? Au terme d'un face à face tendu, l'intuition et l'ascendant psychologique de Maigret l'emporteront, lui révélant les abîmes que peuvent receler des existences en apparence très ordinaires."
 Acheter ce livre
 Marie qui louche "Sylvie possède des seins magnifiques qui affolent les hommes, une nature gourmande et sensuelle alliée à une paresse invincible et, par-dessus tout, elle hait la pauvreté. Marie, son amie d'enfance, n'est qu'une fille qui louche, envieuse et sournoise, habitée par une âme d'esclave. Ensemble, elles ont fui le quartier misérable des remparts de Rochefort où elles sont nées. Sylvie est capable de tout pour réussir. Marie la méprise et l'adore, la jalouse et la hait. Mais elle ne peut pas se passer d'elle. La vie les sépare pourtant. Vingt ans plus tard, elles se retrouvent dans la foule des Champs-Elysées qui fête la victoire. Sylvie est devenue la maîtresse d'un vieil homme qui s'apprête à mourir en lui laissant son hôtel de l'avenue Foch. Marie est libre, toujours aussi pauvre, et prête à jouer, comme autrefois, son rôle d'âme damnée."
 La neige était sale (adaptation théâtrale, avec Frédéric Dard) "L'un des meilleurs romans criminels où n'apparaît pas Maigret."

 Sommet de la page

Precedente Sommaire Remonter Suivante

  Click Here!
Pour toute question ou remarque concernant ce site, envoyez un courriel à jacques @ 0faute.com
Dernière mise à jour de cette page le 10/12/2005.
 
Dans cette rubrique
Réactions

Une réaction ? Besoin d'un conseil ?
Participez au Forum 0Faute Design !

N'oubliez pas de signer le livre d'or de 0Faute !